Les fermiers de l’océan

Je repassais mes photos de l’Indonésie pour une collaboration avec Hidden Place quand je suis tombée sur celle-là. Le début d’un soleil couchant, la marée basse et cette Indonésienne avec son panier d’algues sur la tête. J’ai regardé la photo longuement, me demandant pourquoi je l’avais laissée parmi les 12 000 autres (je n’exagère surement même pas) et qu’elle n’avait pas eu le luxe d’être promue dans le dossier « Photos pref’ ». Parce que, on va se l’dire, elle a le potentiel de finir en fond d’écran celle-là. Mais bon, tout ça, on s’en balance totalement. La photo est belle à mes yeux. Un point c’est tout. Là où je veux en venir, c’est qu’elle a fait renaitre en moi ces émotions d’admiration et de curiosité que j’ai éprouvées envers ces cueilleurs d’algues quand je les ai découverts dans l’archipel de l’Indonésie. Ces fermiers de l’océan, comme je me plais à les appeler.

Je sais que les algues sont plutôt tendance. Mais moi, à part dans ma soupe miso ou autour d’un sushi, j’peux pas dire que j’en consomme à la tonne et honnêtement, je ne me suis jamais demandé comment c’était cultivé. (Il faut dire que je ne suis pas une grande fan de sushis. J’y aurais peut-être pensé avant…)

Quand j’ai vu ces Balinais passer des journées complètes, les deux pieds dans l’eau, à cueillir les algues une par une, à remplir les chaloupes de leur récolte pour qu’un autre remplisse son panier et transporte les algues jusqu’à des bâches pour les trier et les faire sécher, là, je m’en suis posé des questions.

 

À commencer par : Ca doit tellement être lourd ce panier rempli d’algues mouillées sur sa tête? Ça doit lui dégouliner dans le cou c’t’affaire-là?

Après mes questions niaiseuses de touriste, j’me suis réellement demandé à qui ça servait ces récoltes-là, et surtout, à quoi.

Une source dont je doute de la fiabilité m’a raconté que les algues de Nusa Lembongan – l’île où je me trouvais alors – étaient envoyées en Chine où elles servaient ensuite à la production de crème glacée. Ma réaction : « Sérieux? De la crème glacée? Ils ne sont pas intolérants au lactose eux? »

Nous avons éclaté de rire et la conversation n’a pas eu de suite.

 

Il se trouve que c’était en partie exact. Les internets (et surtout un extrait de l’émission l’Épicerie) m’ont appris que les algues ont des propriétés gélifiantes et épaississantes puis qu’elles font partie de notre quotidien, pas seulement quand on va manger au Sumo Ramen. Il y a des extraits d’algues dans le fromage à la crème, le lait au chocolat, la crème sure et… dans la crème glacée! Elles empêchent la formation de cristaux de glace, semble-t-il. Il y a juste moi qui ignorais ça?

Pour revenir à nos fermiers, on peut dire qu’ils ont choisi la bonne branche. L’Indonésie est en voie de devenir le plus important producteur d’algues au monde, devançant l’Inde et la Tanzanie. Plus de 85 % de ses récoltes sont destinées à la Chine. Disons que c’est un bon client. Dans tout l’archipel de l’Indonésie, il y a près de 200 000 fermiers qui vivent de cette industrie trentenaire qui connait un essor fulgurant depuis les quinze dernières années. À 1000$/kilo, les fermiers travaillent durement, mais ils vivent généralement au-delà du seuil local de la pauvreté. Même si vite de même, ça ne saute pas aux yeux.

dsc05138-copie

 

4

Pour finir sur une note plus poétique, au-delà du fait que j’ai appris que les algues sont bel et bien l’ingrédient essentiel d’un délice sucré rendant les Chinois fous de joie, j’ai été charmée de savoir que le mot indonésien pour algues est « rambut laut », ce qui mot à mot se traduirait comme « cheveux de mer ».  Cute de même.

 

 

Publié par

aruelmanseau

Journaliste, voyageuse et curieuse.

2 thoughts on “Les fermiers de l’océan

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s